ESPACE MITTELLAND

Nombre d’offres d’emploi stable à un niveau élevé dans l’Espace Mittelland

Zurich, le 6 avril 2018 – Au printemps 2018, les offres d’emploi dans l’Espace Mittelland restent au niveau de l’année précédente (+1%), la région affichant une performance légèrement inférieure à la moyenne suisse. C’est ce qu’a mis en évidence l’Adecco Group Swiss Job Market Index, l’unité de mesure scientifique de l’Université de Zurich. Alors qu’un plus grand nombre d’offres d’emploi a été publié dans les domaines de la technique et de l’informatique par rapport à l’année précédente, le nombre de postes vacants dans les professions des services aux entreprises est en baisse.

Au premier trimestre 2018, l’Adecco Group Swiss Job Market Index a affiché une augmentation de 4% par rapport au printemps dernier. Par rapport au dernier trimestre, il se maintient à un niveau élevé (+1%). Après correction des variations saisonnières, l’indice a toutefois légèrement baissé par rapport au dernier trimestre, où il était exceptionnellement élevé. Dans l’ensemble, l’évolution positive de la conjoncture que connaît la Suisse favorise le nombre d’offres d’emploi. Nicole Burth, CEO d’Adecco Group Switzerland, ajoute: «Il y a eu de plus en plus d’offres d’emploi au cours des derniers trimestres, en particulier dans le groupe professionnel de l’informatique. Il n’est pas facile de pourvoir des postes vacants dans l’informatique. Par conséquent, les annonces restent publiées relativement longtemps.»

graf

Au trimestre de printemps 2018, le nombre d’offres d’emploi dans l’Espace Mittelland se maintient au niveau élevé de l’année précédente (+1%). Même par rapport au trimestre précédent, très supérieur à la moyenne, il n’y a pratiquement pas eu de changement (-2%). Jan Müller, du Moniteur suisse du marché de l’emploi, explique à ce propos: «Le nombre d’offres d’emploi dans l’Espace Mittelland a augmenté presque à chaque trimestre au cours des années 2016 et 2017. Le nombre de postes vacants reste stable à un niveau élevé dans l’Espace Mittelland.» On notera que l’évolution du nombre d’offres d’emploi varie considérablement d’un groupe professionnel à l’autre.

Les métiers de la technique et de l’informatique affichent une augmentation

Dans les métiers techniques et informatiques, les offres d’emploi dans la région Espace Mittelland ont augmenté de 15% au premier trimestre 2018 par rapport à l’année précédente. Une évolution similaire peut également être observée dans l’ensemble de la Suisse. «Dans presque toutes les régions, le nombre de postes vacants dans les métiers de l’informatique augmente depuis près d’un an. Nous partons du principe que les entreprises recherchent de plus en plus de personnel pour faire avancer l’automatisation en raison des nouvelles possibilités techniques», explique Nicole Burth. Par rapport à l’année précédente, le nombre de postes vacants dans l’Espace Mittelland a également légèrement augmenté dans l’industrie et la construction (+4%). Par rapport au trimestre précédent, l’augmentation est encore plus forte (+8%). Cette augmentation est principalement due à une évolution positive dans l’industrie et les transports.

Le nombre de publications de postes à pourvoir dans les services aux entreprises a en revanche diminué par rapport à l’an dernier (-8%). Le recul des derniers trimestres se poursuit donc, le nombre d’emplois revenant à un niveau similaire à celui de 2015. Parallèlement à l’évolution nationale, ce sont surtout les métiers des bureaux et de l’administration qui sont concernés par ce recul.

graf

La demande de professions liées aux services à la personne et aux services sociaux a légèrement diminué (-5%) par rapport au trimestre correspondant de l’année précédente, mais est restée pratiquement inchangée (+3%) par rapport au dernier trimestre. «Alors que la demande de personnel dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration a diminué par rapport à l’an dernier, on est à nouveau à la recherche de formateurs dans l’Espace Mittelland», note Jan Müller. Dans l’ensemble, le nombre d’offres d’emploi dans ces professions demeure stable à un niveau élevé.

Information concernant la collecte de données: Optimisation

En raison des révisions apportées à l’Adecco Group Job Market Index pour le premier trimestre 2018, certains des chiffres présentés dans ce communiqué de presse diffèrent légèrement de ceux qui ont été publiés à partir du premier trimestre 2018. Les révisions ont pour but d’adapter l’indice à un marché du travail en constante mutation. Elles concernent principalement l’affectation des différents intitulés de postes aux groupes professionnels et l’insertion multiple d’offres d’emploi. Ces révisions visent à optimiser l’indice. Toutefois, les chiffres publiés précédemment ne perdent en aucun cas leur validité.