INDICE DE LA PÉNURIE DE MAIN-D’ŒUVRE T1 2018

Zurich, 23 mai 2018 – Pour pouvoir maintenir sa croissance économique actuelle, l’économie suisse a besoin de main-d’œuvre. Dans de nombreux métiers, cependant, on enregistre une pénurie de personnel. L’Adecco Group Suisse a identifié les professions dans lesquelles la pénurie de main-d’œuvre était particulièrement prononcée au premier trimestre 2018 dans le premier Indice de la pénurie de main-d’œuvre en Suisse, élaboré en collaboration avec le Moniteur suisse du marché de l’emploi de l’Université de Zurich. L’étude complète sur ce thème sera publiée au mois de novembre 2018.

RANKINGS

gesamtschweiz

Suisse

Top 5

  1. Fiduciaire
  2. Techniciens/Techniciennes/li>
  3. Ingénieurs
  4. Médecine humaine et de la pharmacie
  5. Professions de l’informatique

deutschschweiz

Suisse allemande

Top 5

  1. Techniciens/Techniciennes
  2. Fiduciaire
  3. Médecine humaine et de la pharmacie
  4. Ingénieurs
  5. Professions de l’informatique

lateinische_schweiz

Suisse latine

Top 5

  1. Fiduciaire
  2. Techniciens/Techniciennes
  3. Ingénieurs
  4. Médecine humaine et de la pharmacie
  5. Professions de l’informatique

La numérisation progresse à une vitesse fulgurante et modifie fondamentalement les profils d’exigences de certaines professions. L’évolution démographique influence elle aussi nos marchés du travail: dès aujourd’hui, le nombre de personnes qui prennent leur retraite est supérieur au nombre de personnes qui entrent dans la vie active. Les entreprises ne parviennent pas à pourvoir les postes vacants. Des études partent du principe que près d’un demi-million de travailleurs feront défaut en Suisse en 2030.

« Il est donc primordial pour l’économie suisse d’identifier à un stade précoce quels groupes de professions sont particulièrement touchés par la pénurie de main-d’œuvre. C’est la seule solution pour que l’économie et la politique puissent prendre des mesures appropriées. C’est pourquoi nous sommes heureux d’avoir développé en collaboration avec l’Université de Zurich un indice qui révèle les tendances et les évolutions de l’offre et de la demande en matière de main-d’œuvre », déclare Nicole Burth, CEO de l’Adecco Group Suisse.

A l’échelle nationale, la plus grande pénurie de main-d’œuvre concerne le secteur de l’administration fiduciaire

Au premier trimestre 2018, le secteur de l’administration fiduciaire (experts-comptables, réviseurs, fiduciaires, conseillers fiscaux) comptait le plus grand nombre de postes vacants par personne sans emploi. En deuxième position du classement de la pénurie de main-d’œuvre, on retrouve les métiers techniques (électrotechniciens, techniciens mécaniciens, techniciens chauffagistes, techniciens textiles, techniciens en télécommunication, techniciens en bâtiment et en génie civil), suivis des métiers d’ingénieur (architectes, ingénieurs en bâtiment, ingénieurs informatiques, ingénieurs électriciens, ingénieurs forestiers, etc.). Les professions médicales et pharmaceutiques (médecins, pharmaciens, assistants médicaux) arrivent en quatrième position et les métiers de l’informatique en cinquième position. Les professions de l’habillement, de l’imprimerie et du stockage occupent quant à elles les derniers rangs du classement à l’échelle nationale. Ces métiers sont également pour la plupart concernés par l’obligation d’annoncer les postes vacants.